Les comportements violents des enfants placés en MECS ou en familles d’accueil

« Retour

Durée : 2 jours − Dates : 27 et 28 septembre 2021.

Tarif entreprise/OPC : 450 € − Autofinancement : 400 €

Code stage : R E A 21/13038

Objectif général : Développement de compétences ou adaptation au poste.

Objectifs : Ce stage a pour objectif de donner aux participant•e•s les outils leur permettant de mieux comprendre et de mieux accompagner les enfants manifestant des comportements violents.

Contenu :

La séparation d’avec le milieu familial protège l’enfant des carences éducatives de ses parents, de leurs difficultés à assumer leurs fonctions ou de leurs comportements dangereux, mais elle ne traite pas les conséquences des expériences éprouvantes et angoissantes auxquelles il a été soumis auparavant.

Les causes de la séparation et du placement retentissent différemment sur divers processus et peuvent affecter l’ensemble du développement notamment, l’efficience intellectuelle globale, les mécanismes cognitifs spécifiques et les fonctions adaptatives.

Quelle que soit l’origine de la séparation, elle est toujours douloureuse pour l’enfant, sa capacité à comprendre ce qui lui arrive dépend ainsi en grande partie de son niveau de développement, de ses acquis sociocognitifs, de la façon dont il aura été au préalable « porté » et accompagné psychiquement.

L’enfant placé peut ainsi exprimer son désarroi par des mouvements dépressifs, agressifs ou de confusion, et par des conduites qui déstabilisent les éducateurs.

Il est possible de repérer un certain nombre de troubles du comportement, de difficultés psychiques et/ou scolaires, de problèmes psychosomatiques, de pathologies du lien d’attachement.

Leur survenue, si elle n’est pas inéluctable, impose de savoir faire face aux difficultés particulières de ces enfants de façon adaptée et répondre à leurs besoins en proposant des situations propices à l’établissement de liens sécurisants.

Programme :

  • Attachement et séparation : retentissement du placement sur l'enfant.
  • La fonction thérapeutique de la séparation et du placement : stabilité et sécurité.
  • La séparation « traumatique ».
  • L’importance de la figure d’attachement de substitution.
  • Les principaux troubles rencontrés chez les enfants confiés à l’ASE, à l’origine de ses éventuels comportements d’agressivité et de violence.
  • L’opposition, le conflit.
  • Comment comprendre les comportements des enfants ?
  • La Loi, les règles, les limites et les interdits.
  • Acquérir une bonne analyse de son comportement professionnel.
  • La gestion des situations de crise.

Formatrice : Psychologue clinicienne - DU de protection de l’enfance.

Public : Professionnel•le•s de l’enfance et du travail social.

Prérequis : Travailleurs sociaux de la protection de l’enfance.

 Version imprimable ici


Dossier d’inscription téléchargeable ici