Vous êtes ici

L'acquisition du langage

Le langage est la compétence la plus spécifique de l’espèce humaine. Avant même de prononcer ses premiers mots et de conquérir une maîtrise progressive du langage, le jeune enfant, dans sa première année, met en place des modes de communication non-verbale dont le « pointé du doigt » est un exemple représentatif des stratégies qu’il déploie pour se faire comprendre et communiquer. Ses interactions avec les enfants de son âge ou d’âges proches qui fréquentent les mêmes espaces collectifs que lui, sont stimulées par ses besoins de jeux et ses élans vers l’autre. Ces rencontres ne sont
pas si simples et donnent lieu parfois à des échanges animés quand les mots ne sont pas encore là pour exprimer ses désirs et ressentis. 

Dès lors, une des missions des accueillants qui prennent soin de lui est de l’aider à développer ses compétences en communication pour lui permettre d’échanger autrement que par les cris, les coups et les morsures… Il s’agira lors de cette formation, de retracer le parcours pré-linguistique puis linguistique du jeune enfant et de préciser le rôle de l’adulte dans la découverte des mots vecteurs de socialisation. La formatrice présentera les éléments théoriques et pratiques nécessaires à la compréhension de ce qui se joue pour le jeune enfant lorsqu’il acquiert le langage.

Petite enfance
Informations pratiques

Public concerné: 
Professionnels de la Petite Enfance

Domaine de compétence: 
DC2 EJE

Formateur: 
Psychologue clinicienne

Fiche d'inscription

Sessions
  • Dates : 20 et 21 novembre 2017

    Nombre de jours : 2 jours

    Code : REA 16 / 10517

    Coût : 420 €

Programme: 
  • Les modes d’interaction et de communication du tout petit enfant
  • Communication non verbale et interactions chez le jeune enfant : mimiques, regards, gestuelle…
  • Point sur l’acquisition du langage : du babillage aux premiers mots
  • Comment, en tant que professionnel accueillant, aider l’enfant à développer ses compétences à communiquer ?
    • Comment parler avec l’enfant : l’emploi du « je » du « tu », du prénom…
    • L’environnement linguistique enrichi : la reformulation des énoncés de l’enfant
    • La découverte du vocabulaire : les livres, les chansons et les comptines
  • Comment pallier les différences de compétences langagières liées aux inégalités sociales et culturelles ?