Vous êtes ici

Le statut des assistants familiaux

Nouveau !

Le statut des Assistants Familiaux a fait l’objet d’une importante réforme grâce à la Loi n° 2005-706 du 27 juin 2005 qui a poussé cette profession sur la voie de la professionnalisation.

Cette Loi s’inscrit dans une politique globale de protection de l’enfance avec un double objectif : améliorer la qualité de l’accueil d’une part et les conditions de travail des assistants familiaux d’autre part.

Les règles concernant le statut des assistants familiaux sont adaptées aux particularités de ce métier.

Elles relèvent pour la plupart du Droit commun du travail ou dérogent à celui-ci lorsqu’il est inadapté.

Selon sa définition légale (Art L.421-2 du CASF), l’activité de l’assistant familial s’insère dans un dispositif de protection de l’enfance dont le président du Conseil Départemental est le chef de file.

L’assistant familial peut relever d’un service social, médico-social, ou d’accueil thérapeutique auquel il est rattaché. Ce rattachement implique que c’est à l’ASE ou à un service de placement mandataire que l’enfant est administrativement ou juridiquement, confié et non à l’assistant familial seul.

C’est donc l’équipe pluridisciplinaire, dont l’assistant familial fait partie intégrante, qui assure la prise en charge globale de l’enfant accueilli en placement familial, ce qui représente une garantie et un changement de posture pour l’assistant familial, souvent confronté à des situations complexes.

L’assistant familial est désormais reconnu comme travailleur social.

Cette formation aura pour objectifs d’amener les assistants familiaux ou le personnel administratif en charge de la gestion des dossiers RH des Assistants Familiaux, à actualiser ou réactualiser leurs connaissances sur le statut.

Socio-éducatif
Informations pratiques

Public concerné: 
Assistants Familiaux, Personnel administratif en charge de la gestion RH des Assistants Familiaux

Formateur: 
Juriste

Fiche d'inscription

Sessions
  • Les 12 et 13 décembre 2018

    Nombre de jours : 2 jours

    Coût entreprise / OPCA : 430 €

    Autofinancement : 555 €

Programme: 
  • Le cadre réglementaire et légal du statut des assistants familiaux 

  • Le contrat de travail

  • La rupture du contrat de travail 

  • Le contrat d’accueil conclu entre l’assistant familial et son employeur

  • La rémunération 

  • La convention collective de l’assistant familial